L’isolation extérieure d’une maison

  1. Accueil
  2. L’isolation extérieure d’une maison

En général, les travaux de rénovation énergétique coûtent plus cher qu’un simple ravalement de façade. Les raisons en sont multiples. On peut citer notamment le tarif des fournitures et un niveau de finition exigeant. À titre indicatif, le prix de l’isolation extérieur d’une maison de 100 mètres carrés se situe entre 15 000 et 25 000 euros. Le choix des matériaux utilisés explique essentiellement cet écart. Dans cet article, nous ferons la lumière sur les différentes techniques susceptibles de faire varier ce montant. Et pour vous donner une idée claire du budget, nous passerons également en revue les aides qui vous feront baisser le montant de vos travaux.

La dépense pour une isolation extérieure de maison dépend de la nature du revêtement isolant et de sa surface

La sélection des matériaux s’avère primordiale pour isoler correctement. Par ailleurs, chaque type de produit possède ses propriétés propres. Généralement, sa qualité se mesure selon sa résistance thermique. Et souvent, les plus performants sont les plus onéreux également. À titre indicatif, la laine de verre représente à l’achat la matière la moins chère du marché. Son prix moyen est de 5 euros par m².

À épaisseur égale, les panneaux de polyuréthane restent trois fois plus efficaces pour un tarif moyen de 20 euros par mètre carré. D’autre part, aujourd’hui, il est courant de choisir des composés à la fois durables et écologiques. Cependant, ceux-ci restent beaucoup plus chers. Entre autres, les produits à base de chanvre et de fibres de bois commencent à 18 euros/m² environ à l’achat. Et il faut compter respectivement 20 et 23 euros pour le coût de la fibre de lin et la laine de coton.

Ainsi, pour une habitation de plain-pied de 100 m2 ayant une surface moyenne à recouvrir équivalente à 170 m², le coût de la laine de verre est de 850 euros. Le devis s’élèverait à 3 500 euros avec des panneaux de polyuréthane.

Des niveaux de prix variables

Ces valeurs données à titre indicatif illustrent que la variation du tarif d’isolation extérieure de maison est fonction du choix des fournitures. Mais l’investissement ne conditionne pas forcément le choix de l’isolant le plus approprié. Effectivement, les conditions climatiques de la région ou encore l’environnement immédiat de l’habitation peuvent dicter le choix du produit le plus adapté. Ainsi, pour les environnements bruyants, les laines de roches sont conseillées pour leur excellente capacité acoustique. De plus, elles présentent une grande résistance au feu, ce qui constitue un avantage pour les bâtiments disposant d’une importante ossature en bois.

Par ailleurs, les produits de types naturels comme le liège expansé ou le lin régulent l’hygrométrie ambiante de manière très efficace. Ils sont recommandés pour les régions chaudes et humides. Par contre, elles doivent être bien protégées des intempéries sous peine de perdre en longévité.

De l’autre côté, on retrouve les composés synthétiques, très efficaces et supportant les intempéries et l’exposition prolongée aux UV. Cependant, ils sont facilement inflammables.

Surface mur extérieur maison 100m2
Vue éclatée d’une rénovation énergétique

La pose de l’isolation extérieure d’une maison compte pour plus de la moitié du devis

Il existe plusieurs manières de réaliser votre projet. Vous pouvez notamment opter pour une isolation complète. Dans ce cas, toute la façade sera enveloppée du revêtement. Il s’agit de la méthode la plus performante d’un point de vue énergétique. Elle permet d’éliminer efficacement les ponts thermiques, sources d’inconfort et de déperditions caloriques. Pour une surface de maison de 100 m² à isoler, prévoyez entre 8 000 et 12 000 euros rien que pour la main d’œuvre. Pour avoir un avis plus précis faites appel à un professionnel reconnu. A partir de vos plans, il saura vous faire un estimatif.  Néanmoins, dans le cadre d’une rénovation, une visite sur place s’impose pour réaliser un devis précis.

Par ailleurs, il existe une manière plus économique de procéder. Il s’agit d’isoler uniquement certaines parties plus exposées aux déperditions de chaleur. On parle alors d’isolation partielle. En général, on choisit d’isoler uniquement les pignons ou uniquement la façade. En contrepartie, on délaissera les parties inhabitées telles que le garage, par exemple. Cela permet de diviser votre investissement par deux ou voire plus. Vous pouvez également panacher avec les 2 techniques extérieure et intérieure. Effectivement, si la méthode intérieure à quelques inconvénients, cette technique a l’avantage d’être moins chère.

Cependant, l’isolation thermique par l’extérieur complète offre un gain de performance énergétique pouvant aller jusqu’à 25 %. Tandis qu’isoler partiellement sera loin d’être aussi performante. Effectivement, la chaleur de votre logement aura tendance à se dissiper à travers les parois non isolées. De la même façon, l’isolation extérieur de votre maison n’a pas beaucoup de pertinence si vos fenêtres ou vos combles ne le sont pas.

L’état initial des façades et le niveau de finition conditionnent le montant final

Le tarif de l’artisan dépend beaucoup de l’état initial des murs extérieurs. En effet, si le support est en mauvais état ou si la surface n’est pas parfaitement plane et lisse, cela risque de compliquer la pose du revêtement. L’artisan doit dans ce cas procéder à la préparation du support en amont. Lors de cette étape, la mise en œuvre d’une couche d’enduit de rebouchage et de lissage peut s’avérer nécessaire. Le but étant de couvrir les inégalités éventuelles. Cette prestation peut vite atteindre les 20 à 35 euros par mètre carré.

Par ailleurs, le niveau esthétique désiré est à prendre en compte. Isoler en finition enduit coûte environ 60 à 90 euros fournitures comprises. Pour la pose d’un bardage ou d’un parement en pierres, il faudrait prévoir un budget plus conséquent.

Pour le prix d’une isolation extérieure de maison de 100 mètres carrés avec finition enduit, il faudra compter de 15 000 à 22 000 euros, fourniture et pose comprises. En bardage, votre budget passera dans la fourchette des 20 000 à 25 000 euros.

Quelles sont les aides pour financer vos travaux ?

Effectivement, face à ces montants qui peuvent vous paraitre élevés, un certain nombre d’aides existe. Les chantiers d’isolation peuvent, sous certaines conditions, faire l’objet de plusieurs subventions :

  • La prime énergie basée sur les certificats d’économies d’énergie.
  • L’aide MaPrimeRenov’, distribuée par l’ANAH. Cette subvention est fonction de votre revenu fiscal.
  • Les aides de l’ANAH « Habiter Mieux Sérénité » pour les ménages aux revenus modestes et très modestes se lançant dans des travaux lourds de rénovation
  • L’éco-Prêt à taux zéro ou éco-PTZ
  • La TVA réduite à 5,5%

Ainsi, même s’il existe un plafond limitant les aides, elles vous permettront de réaliser l’isolation extérieure de votre maison à moindre frais. Soyez cependant vigilant à respecter les conditions demandées. Effectivement, il vous faudra par exemple utiliser des matériaux ayant une certaine résistance thermique. La condition essentielle reste également de passer par une entreprise possédant un label RGE.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Accepter En savoir plus Fermer
La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×